ASSURANCE VOITURE JEUNE CONDUCTEUR : CE QU’IL FAUT ABSOLUMENT SAVOIR POUR PAYER MOINS CHER

Pour les assureurs, l’assurance auto jeune conducteur est désormais un risque financier important. C’est pourquoi, un jeune conducteur se voit appliquer des majorations considérables à son contrat d’assurance automobile. La raison principale est que le jeune conducteur est assimilé à un conducteur novice, donc sans expérience de la route. C’est aussi le cas pour un conducteur disposant de son permis depuis plusieurs années, mais n’étant pas assuré depuis plus de trois ans. L’âge et l’expérience sont donc des facteurs importants qu’utilisent les assureurs pour fixer leur prix.

ASSURANCE AUTO JEUNE CONDUCTEUR : POURQUOI EST-CE TROP CHER ?

Une surprime est systématiquement appliquée par les assureurs aux « jeunes conducteurs », c’est à dire les conducteurs ayant moins de trois ans de permis, ou sans véhicule assuré depuis trois ans. Cette dernière est de 100% la première année d’assurance, c’est à dire qu’un jeune conducteur paiera le double de prime d’un assuré classique. Elle sera ensuite à 50% la deuxième année (à condition de ne pas avoir eu de sinistre responsable), pour descendre à 25% au bout de trois ans (toujours sans sinistre responsable). Cette surprime disparaît dès le début de la quatrième année et l’assuré n’est plus aux yeux de son assurance un « jeune conducteur ». Cette surprime découle bien-sur de la sur-causalité des accidents engageant la responsabilité des jeunes conducteurs durant ces trois premières années.

COMBIEN COÛTE UNE ASSURANCE AUTO JEUNE CONDUCTEUR ?

Combien coûte une assurance auto jeune conducteur

Les tarifs varient en fonction de l’age du conducteur et de son expérience, de la voiture utilisée, du kilométrage annuel ainsi que de la zone habituelle de circulation. Il est donc très difficile de donner un tarif de référence pour tous les jeunes conducteurs. Par exemple pour un profil type d’un jeune homme, conducteur novice, dans une ville de moins de 100 000 habitants, qui souhaite assurer au tiers simple une Renault Clio 1.2 4cv âgée de plus ou moins 110 000km, pour un usage promenade-travail la fourchette de prix sera de 677 à… 2 930 € avec des garanties comparables. Mais bien-sur que vous soyez un homme ou une femme résident à Paris ou dans les Vosges les différences seront encore plus notables, aussi il convient de suivre notre guide afin de vous assurer au meilleurs prix.

 

COMMENT PAYER MOINS CHER SON ASSURANCE AUTO JEUNE CONDUCTEUR ?

COMPAREZ LES TARIFS DE 75 OFFRES D’ASSURANCES POUR VOTRE AUTO

La garantie des MEILLEURS PRIX
le PLUS LARGE PANEL DU MARCHÉ
Un service 100% GRATUIT SANS ENGAGEMENT
Protection de VOS DONNÉES et de VOTRE VIE PRIVÉE

Assurland.comCe comparateur très simple d’utilisation, vous aidera à définir vos besoins, votre budget et vos habitudes de conduite. En moins de deux minutes il sélectionnera les offres les plus adaptées à votre cas. Consultez un devis ou demandez à être recontacté, c’est facile et gratuit.
  • LA CONDUITE ACCOMPAGNÉE

assurance-auto-jeune-conducteur-conduite-accompagnée

Une formation de conduite accompagnée est fondamentale pour d’anticiper le passage du permis de conduire. Ce cursus d’apprentissage anticipé de la conduite (AAC) facilitera non seulement l’obtention du permis mais grâce à lui vous pourrez acquérir jusqu’à deux ans d’expérience de conduite. Un conducteur débutant sera alors « mieux vu » par une compagnie d’assurance, avec des remises allant jusqu’à 20 % par rapport à un jeune conducteur ayant suivi la formation classique.

  •     LE CHOIX DU VÉHICULE

Le choix du véhicule a une répercussion importante sur le prix de votre assurance auto jeune conducteur. Choisissez pour premier véhicule de préférence pour une citadine de puissance raisonable (Renault Twingo, Peugeot 207…) de faible puissance et dont les éventuels coûts de réparation resteront limités pour l’assureur (surtout si vous optez pour une couverture tous risques).
Il est important de connaître le prix de l’assurance avant d’acheter un véhicule. Assurer une voiture vieille voiture puissante ou un modèle sportif récent reviens extrêmement cher pour un jeune permis. Choisir judicieusement son premier véhicule est décisif pour bénéficier de tarifs avantageux pour un contrat d’assurance jeune conducteur. Les sportives et grosses berlines puissantes seront à oublier au début en raison de leur forte implication dans les accidents et qu’il s’agit de véhicules cotés auprès des voleurs.
Une alternative consiste très souvent à utiliser la voiture de vos parents les premiers mois ou une voiture familiale partagée. Il est judicieux d’interroger la compagnie d’assurance familiale. Ainsi comme deuxième conducteur, l’assureur vous fera probablement bénéficier de tarifs avantageux pour faire un geste commercial et ainsi fidéliser la famille. Vous pourrez ainsi constituer des antécédents en assurance jeune conducteur. De ce fait au moment d’assurer votre propre voiture, vous aurez déjà quelques années d’assurance derrière vous.
  • CHOISIR UNE COUVERTURE ADAPTÉE POUR SON ASSURANCE AUTO JEUNE CONDUCTEUR

  A moins d’assurer un véhicule récent il est inutile d’opter pour une couverture tous risques pour une voiture dont la valeur vénale est généralement faible. Une couverture « au tiers », complétée d’éventuelles options en fonction de votre budget (assistance panne zéro km, garantie « décès-invalidité » renforcée…) suffira pour assurer une couverture optimale au meilleur prix. L’assurance au kilomètre aussi appelé Pay as you drive est une formule pratique pour une assurance auto jeune conducteur. En effet, ce type de police vous permettra de réaliser des économies de l’ordre de 30 à 40 % sur votre prime d’assurance. Bien sur un usage quotidien de votre voiture ne sera quasi pas possible, vous pouvez réduire significativement votre prime d’assurance de jeune conducteur pour un usage limité aux loisirs par exemple. Enfin certaines compagnies d’assurance proposent des tarifs d’assurance jeune conducteur particulièrement bas si vous vous engagez à ne pas conduire à partir d’une certaine heure la nuit, car de nombreux accidents graves ont lieu la nuit. Ces contrats sont particulièrement contraignants.

Une fois quelques offres sélectionnées, terminez votre prospection par une négociation téléphonique : si vous complétez avec une police d ‘assurance santé et/ou habitation, des remises supplémentaires peuvent être consenties. 
  • SAVOIR UTILISER LES COMPARATEURS ET FAIRE JOUER LA CONCURRENCE POUR TROUVER LA MEILLEURE ASSURANCE  JEUNE CONDUCTEUR

Grâce à internet faîtes marcher la concurrence en quelques clics ! N’hésitez pas à consulter les sites et comparateurs pour déterminer la meilleure offre d’assurance auto jeune conducteur. Les tarifs peuvent varier du simple au double pour un même profil, avec des garanties très disparates d’une compagnie à l’autre. Certains assureurs ont crée des produits bien spécifiques adaptés aux jeunes conducteurs et qui seront très intéressants financièrement parlant pour une assurance auto jeune conducteur. Mais veillez également à bien comparer les garanties et les montants de franchise, ne restez pas uniquement fixé sur le prix et déterminez le type de contrat et de risque couvert avant de comparer. Encore une fois anticipez l’achat de votre véhicules et son assurance et prenez le temps de la réflexion. Vous trouverez sur ce site de nombreux liens pour vous permettre de comparer les offres.

assurance auto jeune conducteur

LE VOCABULAIRE DE L’ASSURANCE N’EST PAS TOUJOURS BIEN COMPRIS PAR LES JEUNES CONDUCTEURS QUI DOIVENT CHOISIR LEUR ASSURANCE.

VOICI QUELQUES DÉFINITIONS SUR LES PRINCIPAUX TERMES DU MONDE DE L’ASSURANCE AUTO.

  • Bonus/malus : Il est également appelé coefficient de réduction-majoration. L’expression bonus malus ou coefficient de réduction-majoration désigne une méthode de modération de l’évaluation du risque par la sinistralité surtout utilisée pour les assurances auto.

Dans certains pays comme en Belgique, en France, en Italie et en Grèce le principe du bonus malus en assurance automobile est réglementaire ou bien, s’appuie collatéralement sur des accords de la profession comme en Allemagne, ou enfin simplement déréglementé comme aux Pays-Bas, au Royaume-Uni, en Irlande et en Espagne.
Un assuré gagne 5 % de bonus par année sans sinistre déclaré responsable (soit neuf mois au minimum). Le CRM maximal de 0,50 est atteint à la quatorzième année d’assurance.

Le CRM augmente de 25 % par sinistre responsable, et de 12,5 % en cas de sinistre partiellement responsable, sans être d’aucune façon supérieur à 3,50. En outre, après deux années consécutives sans sinistre, le coefficient devient systématiquement 1.

Pour gratifier les bons conducteurs, aucune majoration n’est retenue en cas de premier sinistre responsable après trois ans consécutifs avec un coefficient de 0,5. Il faudra alors trois années complètes exemptes de sinistres pour retrouver cet avantage.

  • Carte verte : Document qui permet d’attester que le conducteur a bien souscrit un contrat d’assurance.La carte verte est un certificat d’assurance automobile délivré par les assureurs européens créée en 1949.
    Une carte verte se compose de deux volets :
    -Le certificat d’assurance en lui-même
    -le papillon d’assurance placé derrière le pare-brise ;
    la carte verte ou attestation d’assurance où figurent les données relatives à la compagnie d’assurance et au souscripteur.
    Sur la carte verte doivent figurer les coordonnées de la compagnie d’assurance et du souscripteur et les informations relative au contrat : dates de validité, le numéro du contrat, le numéro d’immatriculation et la marque du véhicule ; avec au verso la liste des pays où l’on peut faire circuler sans être obligé de prendre une nouvelle assurance frontière.

Si le certificat d’assurance que l’on doit placer sur le pare-brise n’a pas besoin d’être signé, en revanche, l’attestation d’assurance peut être signée par le souscripteur. La carte verte devra être signée par toutes autres personnes qui pourrons utiliser le véhicule se rendant au Royaume-Uni et à Chypre.

  • Constat amiable : En Europe, un constat amiable est conjointement remplis après un accident de la route. Ce document explique les conditions dans lesquels s’est produit ce dernier.Il sera utilisé par les compagnies assurances pour statuer le partage des responsabilités et les indemnisations éventuelles.

C’est un document normalisé dans l’Union Européenne. Il est vivement conseillé par les assurances pour simplifier la gestion du dossier mais est cependant non obligatoire. Un constat amiable n’est pas un constat de responsabilités. C’est à la société d’assurance de le faire. En cas de désaccord, il est recommandé de fournir les coordonnées des témoins de l’accident s’il y en a.

  • Antécédents : Désigne l’historique concernant l’assuré et qui porte habituellement sur les trois dernières années. C’est sur les informations complétées par l’assuré que la compagnie d’assurance s’appuie pour déterminer le montant de la prime. Les antécédents peuvent déterminer la prise charge ou l’exclusion d’une personne, en fonction des risques évalués.
  • Date d’effet et d’échéance : La date d’effet est la date à partir de laquelle l’assuré est concrètement couvert pour les garanties souscrites.

UNE ASSURANCE AUTO JEUNE CONDUCTEUR EST-ELLE MOINS CHER À L’ÉTRANGER ?

Il est évident que les conducteurs novices présentent également un risque supérieur dans les autres pays européens. Les facteurs aggravant cumulés comme l’inexpérience et prises de risque chez les jeunes conducteurs  se retrouvent dans tous les pays. Une assurance auto jeune conducteur sera donc l’objet d’une surprime que vous soyez suédois ou espagnol.

Summary
Article Name
Assurance auto jeune conducteur : Tout ce que vous devez savoir pour payer moins cher
Description
Assurance Auto Jeune Conducteur : Ce qu'il faut absolument savoir pour payer moins cher. Comparez les meilleurs tarifs pour votre première assurance auto.
Author
Publisher Name
assurance-auto-jeune-conducteur.com
Publisher Logo