Dans sa nouvelle étude, Groupama s’intéresse à la mobilité des périurbains


Groupama a récemment dévoilé les enseignements d’une étude réalisée par Ipsos sur la mobilité des périurbains. Le groupe s’intéresse ainsi aux périurbains qui représentent un quart des Français et à la problématique des transports. Il apparaît que la voiture reste largement incontournable lorsque l’on vit en périphérie des grandes villes. Explications.

Les périurbains préfèrent l’assurance tous risques

A l’heure où l’on observe une lutte des pouvoirs publics et des grandes villes contre les nuisances causés par l’auto, les périurbains doivent réduire l’utilisation de leur véhicule motorisé mais ils doivent aussi continuer à se déplacer. Ils ont d’ailleurs tranché en faveur de leur voiture personnelle : 97 % d’entre eux l’utilisent régulièrement, que ce soit pour emmener les enfants à l’école (76 %), pour aller au travail (93 %) ou pour faire les courses (97 %).

Pour expliquer ce recours fréquent à l’automobile, les intéressés évoquent la faiblesse du maillage du réseau des transports en commun. Plus précisément, 53 % des périurbains font état de destinations mal desservies et 22 % pointent du doigt des fréquences de passage trop faibles.

L’étude Ipsos révèle aussi que 99 % des foyers possèdent au minimum une automobile et, signe du caractère incontournable de ce véhicule, c’est l’assurance auto tous risques qui est souscrite par 75 % des sondés. D’ailleurs, cela se ressent aussi au niveau des garanties : 69 % possèdent une garantie pour être dépannés devant leur domicile et 65 % bénéficient d’un véhicule de remplacement si nécessaire.

 

groupama-infographie-periurbains

 

Le covoiturage n’a pas encore séduit les périurbains

Cette nouvelle étude réalisée pour Groupama révèle que les périurbains passent 1h15 en moyenne dans les transports en commun et 53 minutes dans leur voiture. Les Franciliens passent 1h26 dans les transports en commun et 1h25 en auto.

Malheureusement, les imprévus sont légion puisque seulement 14 % des périurbains disent ne jamais rencontrer d’embouteillages, de retards ou d’accidents. A contrario, 47 % des périurbains sont confrontés à de tels incidents lorsqu’ils se trouvent au voiture (46 %), sur la route (75 %) et dans les transports en communs sur rail (82 %).

Concernant les nouvelles pratiques de mobilité, leur succès semble plus lent à se dessiner dans les zones urbaines. Par exemple, le covoiturage compte près de 20 % d’utilisateurs réguliers devançant largement l’autopartage. Pour expliquer ce manque d’intérêt, les périurbains évoquent pêle-mêle le risque de tomber sur un mauvais conducteur (13 %), la peur de voyager avec des inconnus (27 %) ou le manque de flexibilité (76 %). En revanche, les outils numériques d’aide à la conduite connaissent davantage de succès. Ainsi, plus d’1/3 des périurbains les utilisent fréquemment évoquant d’abord le GPS.



Source link

Comparez les tarifs de 78 offres d'assurances pour votre auto

Ce comparateur très simple d'utilisation, vous aidera à définir vos besoins, votre budget et vos habitudes de conduite. Il vous proposera en moins de deux minutes les offres les plus adaptées à votre cas. Consultez un devis ou demandez à être recontacté, c’est facile et gratuit.