Comparez et faites des économies !
En 5 minutes 100% GRATUIT et SANS ENGAGEMENT
Un large panel d’offres (MAAF, Amaguiz, GMF, MMA, Direct Assurance,…)
N°1 DE L’ASSURANCE EN FRANCE
Slider

Devis assurance auto jeune conducteur et permis de conduire probatoire

Pour faire établir votre devis assurance auto jeune conducteur vous devrez indiquer si vous êtes « jeune conducteur ». Vous êtes considéré comme jeune conducteur entre autre, dans le cas suivant :

  • Un jeune conducteur novice en permis probatoire donc pendant 3 ans après l’obtention du permis de conduire ou 2 ans après la conduite accompagnée.

L’incidence sur votre devis d’assurance n’est pas à prendre à la légère, et la législation sur le permis probatoire à changé au 1 er janvier 2019. Faisons le point.

Permis de conduire probatoire : une durée réduite grâce à la formation

Depuis le 1er janvier 2019, les nouveaux conducteurs qui viennent d’obtenir leur permis de conduire peuvent raccourcir leur période probatoire en suivant une formation d’une journée dans l’une des auto-écoles reconnues par l’Etat.
Une période probatoire de 2 et 3 ans après l’obtention du permis de conduire.
En France, à partir de mars 2014, un permis “test” a été délivré à tous les nouveaux titulaires de permis et à tous les conducteurs qui sont tenus de rembourser leur permis après leur annulation.

Qu’est-ce que le permis probatoire ?

En fait, il s’agit de la période d’essai du permis à points. C’est une sorte de période d’essai qui commence avec l’obtention de votre permis et se termine après :

  • 2 ans si vous avez opté pour l’apprentissage en conduite accompagnée.
  • 3 ans si vous avez opté pour la conduite supervisée.

La période d’examen est notée 106 au verso de votre permis suivie des dates de début et de fin de l’examen.



Qui est concerné par le permis probatoire ?

Sont concernés par le permis probatoire les conducteurs des cas suivants :

  • Nouveaux titulaires de permis de conduire, toutes catégories confondues. Donc, si vous avez le permis A2, mais que vous avez déjà le permis B, vous n’avez pas besoin de compléter une période de test.
  •  Les conducteurs dont le permis de conduire a été révoqué après avoir perdu tous les points ou par un tribunal en raison d’infractions et qui ont dû le récupérer.

Ce permis de conduire d’essai ne comporte que 6 points au lieu de 12, la conduite avec l’étiquette “A” à l’arrière du véhicule et le respect d’une réglementation plus stricte en matière de limitation de vitesse et d’alcoolémie que celle des conducteurs expérimentés pendant la période dite d’essai.

L’idée est de vous tester en tant que jeune conducteur et d’accréditer progressivement votre permis de conduire pour obtenir 12 points à la fin de la période d’essai. La condition préalable est, bien entendu, que vous n’ayez commis aucune infraction qui vous ferait perdre des points pendant toute la période d’essai.
La période probatoire actuelle pour un permis de conduire est de 3 ans s’il est délivré de manière traditionnelle ou sous contrôle et de 2 ans si vous bénéficiez de la conduite accompagnée.

Une période probatoire raccourcie à partir du 1er janvier 2019.

En application du règlement n° 2018-715 du 3 août 2018, les jeunes conducteurs ayant obtenu leur permis de conduire après le 1er janvier 2019 peuvent raccourcir la période probatoire en suivant une formation complémentaire de 7 heures après l’obtention du permis de conduire.
Cette formation doit être effectuée entre 6 mois et un an après que les jeunes conducteurs volontaires et les nouveaux conducteurs titulaires d’un permis de conduire (A1, A2, B1 ou B) ont obtenu leur permis.

La formation d’une journée se déroule dans des auto-écoles qui ont formé leurs moniteurs et qui ont été autorisées par les préfectures à proposer cette nouvelle formation.

Formation complémentaire pour responsabiliser les jeunes conducteurs.

Un rapport sur la sécurité routière publié en 2019 a montré que les jeunes conducteurs étaient impliqués dans un quart de tous les accidents de la route ayant entraîné des blessures ou la mort et que 144 d’entre eux sont morts dans ces accidents en 2016.
Un taux d’accidents particulièrement élevé a incité les autorités à réfléchir à la manière de sensibiliser les conducteurs novices qui font preuve d’une confiance excessive et commettent des erreurs après 6 à 12 mois de conduite. Ils seront également informés des principaux comportements qui conduisent à des accidents de la route (alcool, drogues, excès de vitesse, etc.).
Mais cette formation sera payante pour les jeunes conducteurs. Comme pour l’examen de conduite, le prix est fixé par les auto-écoles. Il est actuellement d’une centaine d’euros, mais aucun prix officiel n’a été communiqué.

Quoi qu’il en soit cette formation doit aboutir à une prise de conscience des jeunes sur leur forte implication dans les accidents de la route. Pensez à cela en faisant votre demande de devis assurance auto jeune conducteur. Car la supprime est systématique avec un permis de conduire probatoire.

Comparez les tarifs de 78 offres d'assurances pour votre auto

Ce comparateur très simple d'utilisation, vous aidera à définir vos besoins, votre budget et vos habitudes de conduite. Il vous proposera en moins de deux minutes les offres les plus adaptées à votre cas. Consultez un devis ou demandez à être recontacté, c’est facile et gratuit.