Comparez et faites des économies !
En 5 minutes 100% GRATUIT et SANS ENGAGEMENT
Un large panel d’offres (MAAF, Amaguiz, GMF, MMA, Direct Assurance,…)
N°1 DE L’ASSURANCE EN FRANCE
Slider

Vendez votre voiture : nos conseils pour vendre votre voiture d’occasion

Comment vendre sereinement sa voiture ? Quelle est la meilleure solution, les annonces où les sites spécialisés ?

La vente de votre voiture, peu importe sa valeur, n’est jamais insignifiante. Parce que les montants représentent souvent une part importante du budget de votre future projet d’achat d’une voiture neuve. Voici nos recommandations pour éviter les mauvaises surprises.

Détaillez votre annonce très précisément.

La publication de l’annonce ne se limite pas à la fixation d’un prix, à l’inspection de son offre dans l’Argus et les  annonces similaires, ainsi qu’à l’affichage de quelques photos faisant état de tous les défauts du véhicule.  autant être honnête avec l’acheteur dès le début.

Choisissez un mode de paiement sécurisé et ne pas vous précipiter.

Transfert ? Chèque bancaire ? Solutions en ligne comme Depopass ou Paycar ? Il n’y a pas de solution miracle pour éviter les faux chèques hors le chèque de banque. L’avantage du transfert, s’il est effectué à l’avance, ou du paiement Paycar ou Depopass, est qu’il assure que la transaction à bien été réalisée. Dans la pratique, cependant, certains acheteurs de bonne foi peuvent être allergiques aux solutions en ligne en offrant un chèque plus traditionnel ou un chèque de banque.

“Il faut éviter toute précipitation pour les acheteurs comme pour les vendeurs, il est préférable de venir essayer la voiture et de revenir ensuite pour compléter l’achat. Cela permet au vendeur de sécuriser le mode de paiement. Si la vente est réalisée en deux fois à quelques jours d’intervalle, un virement bancaire peut apparaître sur le compte du vendeur. En ce sens, le développement du transfert instantané, qui en est encore à ses débuts, offrira enfin une solution fiable pour l’achat d’occasion.

Méfiez-vous des fraudeurs.

La publication d’une petite annonce nécessite la divulgation de certaines données personnelles. Certains criminels plongeront immédiatement dans cette brèche. Cas classique : un SMS ou un e-mail demandant si le véhicule est toujours en vente. Ensuite, la discussion se concentre sur les demandes surprenantes. Exemple : ” J’ai à faire un long chemin pour venir finaliser la transaction, pourriez-vous me prêter l’argent pour le transport en train ? Ou un numéro qui commence par “08” pour rappeler un éventuel acheteur. Enfin un acheteur offrant un prix plus élevé que la valeur du véhicule non négocié. Faites attention ! Méfiez-vous ! Et rappelez-vous qu’en aucun cas le vendeur n’est tenu de payer quoi que ce soit à l’acheteur.

Signer l’annonce ou un contrat d’achat.

Outre le risque de fraude, le vendeur doit avant tout se protéger contre le risque d’un litige avec son acheteur. Il y a une règle pour cela : Enregistrez, notez, conservez. Ne vous contentez pas des procédures administratives parce qu’il est nécessaire de limiter les risques liés à la garantie légale des vices cachés ! Idéalement, un simple contrat de vente devrait être rédigé, contenant les éléments spécifiques. Cependant, peu de gens prennent la peine d ‘écrire un contrat ! Sinon, vous pouvez également imprimer l’annonce si elle est complète et détaillée, la dater et la signer avec l’acheteur. Une fois le prix négocié, il faut l’indiquer. Dans tous les cas, la preuve doit être apportée que l’acheteur a été informé des défauts du véhicule.

Conserver les documents pendant 5 ans

Après l’établissement du contrat d’achat ou la signature de l’annonce, tous les documents relatifs à l’achat doivent être conservés pendant plusieurs années. Combien ? Cinq ans ! L’acheteur a 2 ans pour se plaindre sur la base de la garantie des vices cachés. Toutefois, ils doivent également tenir compte du délai de prescription de 5 ans à compter de la date de la vente. On ne peut jamais savoir.

Il est très important de conserver les documents car la plainte peut émaner d’une tièrce personne ayant racheté le véhicule. En vendant par exemple un véhicule avec unmoteur à changer il faut le mentionner dans l’annonce. Si votre acheteur revend le véhicule 6 mois plus tard sans mentionner le défaut,  l’affaire peut alors remonter dans la chaîne des vendeurs. Dans ce cas, il est important d’avoir la preuve écrite que vous n’avez pas caché la nécessité de changer le moteur.

S’assurer de l’exactitude du formulaire ANTS

Il n’est plus possible de déclarer la vente d’une voiture à la préfecture. Ceci nécessite inévitablement une déclaration en ligne sur le site de l’Agence nationale de sécurité des valeurs mobilières (ANTS). Lorsque vous vous rendrez à la préfecture pour déclarer la vente, vous serez redirigé vers un point numérique qui vous sera fourni et qui pourra être assisté par un agent administratif.

En d’autres termes, il vaut mieux prendre le temps de remplir correctement les documents administratifs pour éviter que des informations manquantes ne soient découvertes à la fin du relevé de vente. Avant la vente, il est nécessaire de commencer la déclaration, d’imprimer les documents, de les remplir avec l’acheteur, puis de remplir la déclaration de vente par elle-même. S’assurer de l’exactitude de l’information en remplissant les documents ANTS avec l’acheteur.

Dissimulez votre plaque d’immatriculation.

Attention aux photos : Certains sites de petites annonces spécialisées suppriment automatiquement les plaques d’immatriculation. Les pages générales ne le font pas. Pourquoi dois-je cacher la plaque sur les photos publiées sur Internet ? Pour éviter la duplication, certaines personnes malveillantes usurpent les plaques et les placent sur des voitures de la même marque et couleur. La victime reçoit ensuite une notification de l’amende de la voiture à l’aide de la plaque d’immatriculation volée.

Que penser des sites qui se proposent de racheter votre voiture du type Vendezvotrevoiture.fr ?


Il y a beaucoup de cas de clients déçus dans les forums. La différence est souvent significative entre les estimations faites en ligne, et l’offre réelle de la plateforme après une rencontre en agence. Dans les forums, de nombreux clients se réfèrent à des cas où les plus petites rayures sont prises en compte pour expliquer cet écart. Mais c’est naturel car le vendeur à également tendance à surestimer son bien. D’autre part vous devez tenir compte de la marge que l’intermédiaire doit dégager, aussi il y a parfois des déceptions au sujet de la dévaluation des véhicules diesel notamment. Ces points de vente “clés en main” ont encore un avantage : la simplicité, car ils vous permettent de vous débarrasser de votre voiture sans grand effort tout en simplifiant toutes les démarches et vous garantissant une transaction sereine. C’est donc un service que vous devez prendre en considération et déduire du prix de vente de votre véhicule.

Comparez les tarifs de 78 offres d'assurances pour votre auto

Ce comparateur très simple d'utilisation, vous aidera à définir vos besoins, votre budget et vos habitudes de conduite. Il vous proposera en moins de deux minutes les offres les plus adaptées à votre cas. Consultez un devis ou demandez à être recontacté, c’est facile et gratuit.